vendredi 11 mai 2018

L'île logique / N° 90 : le train du sommeil


Bonjour,

après un hiver studieux, joyeux, pluvieux, mélodieux, gadouilleux, mélodieux, et encore pluvieux... que ma grand-mère,

L'île logique continue de promouvoir par le spectacle et les ateliers, le théâtre et clown de sciences fondamentales !


Aussi, n'hésitez pas à nous contacter pour quoi que ce soit !





De surcroît, L'île logique est heureuse de vous annoncer que :


- Nous proposons un nouveau spectacle, duo clownesque scientifique tout public : "Où ai-je ma tête ?" qui aborde les nouvelles découvertes sur le fonctionnement du cerveau, neurosciences et plasticité cérébrale au programme... sortie prévue vers l'été...


- Autre nouveauté : "Toi, émois", interventions/spectacle clownesque pour les tous petits (3 mois à trois ans) : sons, mouvements, boules, cubes, noir et lumière, animaux, durées...


- L'île logique organise aussi un stage "théâtre et sciences" orienté clown et maths, pour les enseignants, les clowns, et les autres !! Les 8 et 9 Juillet 2018 en Bretagne (14h de stage) et il reste des places !


- Pour la rentrée prochaine ainsi qu'en début ou fin de semestre, nous proposons aux promos d'écoles d'ingénieur et aux universités, une création "intense" (24h sur 3 jours) d'un spectacle scientifique de et par les élèves. pour voir le programme autrement et souder la promo !




Plusieurs interventions prévues en 2018 :

- 24 mai : spectacle "Un océan de plastique" (Languidic, 56), sur la pollution des océans...

- 31 mai spectacle clownesque "Dé-pensons !" (Lorient, 56), sur la pensée critique

- 4 juin à Strasbourg, ateliers théâtre et maths avec les étudiants de l'Université + spectacle clownesque "Galois Poincaré, mythes et maths"


- 4 juillet à Theix Noyalo (56), spectacle "Pilouface, quand les clowns tombent sur la tranche", spectacle familial tout public.


- 8 et 9 juillet, stage théâtre et sciences, clown et maths, en Bretagne... il reste des places !


- 11 octobre, Toulouse, deux représentations du spectacle "Pilouface, quand les clowns tombent sur la tranche"


- 12 octobre, Dieppe, 2 représentations du spectacle "Un Océan de plastique", sur la pollution des océans par le plastique, tout public (à confirmer)


- Du 20 au 23 octobre retrouvez L'île logique à Bordeaux au congrès de l'APMEP


- 23 octobre, Sanguinet, Spectacle "Pilouface, quand les clowns tombent sur la tranche" (à confirmer)


- 6 novembre, spectacle clownesque "Galois Poincaré mythes et maths" à Orléans.

- 10 novembre, Plescop (56), dernière création clownesque "Où ai-je ma tête ?", sur les neurosciences.


Certains de ces spectacles ne sont pas ouverts au public, mais, à titre individuel, n'hésitez pas à me contacter si vous envisagez d'y venir !!





Enfin, à faire circuler sans modération :

- L'île logique co-organise la dixième édition du festival Clown hors Piste du 16 au 18 novembre prochain à Theix (56)

- Il nous reste encore des livres "A l'endroit de l'inversion", petit essai en clownologie mathématique (préfacé par Cédric Villani et Bertil Sylvander)

- Il nous reste des disponibilités pour la semaine des maths 2019 et la semaine de la science 2018, mais qui se réduisent...

- Et puis, si vous connaissez des gens riches pour co-produire une série audiovisuelle burlesque mais rigoureuse sur les mathématiques n'hésitez pas...




N°90 : le train du sommeil


Il faut prendre le train du sommeil.

Le train du sommeil, quand il est passé c'est qu'on l'a raté, on doit attendre le suivant.


Le train du sommeil, si on l'a pris, alors on ne lit pas ceci maintenant.


On ne peut lire cela que sur un quai, même si on dit bâille bâille...
Le train du sommeil, tu sais que tu l'as pris seulement quand tu en descends.
Un train de sommeil ça passe parfois au loin, on l'entend vaguement mais on n'a plus le temps de rejoindre la gare...
Comme si il y avait des gares...

Peut-on changer de wagon dans les trains de sommeil ?



Pause pipi, ça c'est une gare,


on change de rêve,

on repart à zéro

heure vingt trois,

ou Quatre heures sept.


Tout objet abandonné sera détruit

votre précédent rêve sera anéanti

cycles de sommeil et nombre de tours de bielle,


Je déraille,

jeu des rails,


J'ai raté un train de sommeil, alors j'écris ceci,

j'erre dans une gare vide,


et toi tu lis, sur un quai forcément,


faut-il un ticket ?


Je cherche une voie,

Tiens un bonnet rouge pour me renseigner...




Où s'échoue-t-on ? Sur une grève, c'est là qu'on survit,

grève, gravats, graviers et sable,


grève, pavés parfois...

cailloux roulés,

gravité, masse grave.


Grève, bateau, zone d'échouage,

cailloux roulés,


on peut dire plage.


Bref grève, et âge des choux.





Plus de train de sommeil.

Y a-t-il un dernier train ?

Prendre un train de sommeil en marche ?

Parfois, dans le train de banlieue, le train du sommeil passe tôt, le matin pour aller au boulot


L'allumeur de réverbère ne respecte plus la consigne

je dors éveillé,

d'or, mire....
insomnie, un somme nie

somme ? Nan, bulles.

Train fantôme, et wagon lit,

défilé onirique du paysage éthéré qui passe en bon ordre fou par les fenêtres embuées du train du sommeil

vaches qui paissent et passent,

les trains regardent passer les vaches...


Marcher sur la grève ?

Les grèves sont des chaussures, on marche dessus et c'est grâce à elles qu'on avance.

Des plages ? Au quai !

Prenons le train et dormons sur le quai...


Bises,
Cédric.
Dans le train du sommeil il y a toujours de la place... Au lit !

Homage to Paul O'Donovan!

 
 


Paul O'Donovan passed away on May 8th. We got in touch through the network Interzone, when he started to send me astonishing portraits of William Burroughs. He kept sending illustrations: the ones on Burroughs, Gysin, Interzone and the Beats are gathered in the first tome of The Time of the Naguals - Around Burroughs and Gysin and in the French Tome Le Temps des Naguals - Autour de Burroughs et Gysin .

Many others are in Interzone GalleriesPaul O'DONOVAN: 1 2 3 4  6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38  39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71
and in his Facebook page.

He realized the illustration of Interzone Editions: Modified corn dollys' literary circle.

 
 
Paul also was a singer and guitar player: you can listen to his  live album "The Happy Lands and Elsewhere" and record it.
 
Farewell, Paul !  See you in the Western Lands.
My deepest sympathy to his love, Elisabeth !
 
"When you read this I am alive.
I am here on this page. I am here. I am HERE!"
                                                                             Brion Gysin, Beat Museum - Bardo Hotel Chapter 2.


dimanche 29 avril 2018

Paul-Eric Langevin: Œuvres de Paul Langevin sur Wikisource: similarités avec Korzybski

 
Paul Langevin

Publiée sur Wikisource par Paul-Eric Langevin, petit-fils de Paul Langevin: une documentation scientifique et en sciences humaines considérable: https://biblio.wiki/wiki/Paul_Langevin et  http://interdisciplinarite.blogspot.fr/search/label/Archives%20P.Langevin dans son site  Interdisciplinarités.
Paul Langevin et Alfred Korzybski écrivaient sur des sujets similaires, à partir des mêmes sources scientifiques : voir, entre autres :

Vaidas Šadeika: Lithuanian translation of « The Cat Inside » by William Burroughs

Vaidas Šadeika is a Lithuanian translator, also musician and English teacher. His translation of William Burroughs' book, "The Cat Inside", is now published by 'Literatura ir menas' (Literature and art), with thetitle "Katé viduje", on line at http://literaturairmenas.lt/2018-01-19-nr-3647/4443-vertimai/6757-william-s-burroughs-kate-viduje .

Other translations by Vaidas Šadeika

Demaskavimas by Michael Crichton,
Šamaniškos Egipto misterijos by Nicki Scully
33 karo strategijos by Robert Greene (Goodreads Author), Ovidijus Stokys (Translator), Rasa Jurevičienė (Translator), Vaidas Šadeika (Translator)

On YouTube

- Poezijos ir muzikos vakaras: Vaidas Šadeika : "The Smile" de William Blake: http://www.youtube.com/watch?v=esSKPyZtmUo- Poezijos ir muzikos vakaras: Vaidas Šadeika : Rilke
http://www.youtube.com/watch?v=QWcacWumGsM&feature=related
- Poezijos ir muzikos vakaras: Vaidas Šadeika : Rimbaud
http://www.youtube.com/watch?v=JJ-3WMU1kh0 
 

 

La Grande Librairie: François Cheng: « De l’âme »


François Busnel reçoit Luc Ferry et Frédéric Lenoir. Ce dernier évoque son ouvrage «Philosopher et méditer avec les enfants». François Cheng, poète, romancier et essayiste, publie «De l’âme», chez Albin Michel. Le slameur Abd Al Malik rend hommage à l’écrivain qui a guidé ses pas dans «Camus, l’art de la révolte».
Publicités

Education: Plan Langevin-Wallon: 71 ans

Le plan Langevin-Wallon est le nom donné au projet global de réforme de l’enseignement et du système éducatif français élaboré à la Libération conformément au programme de gouvernement du Conseil national de la Résistance (CNR) en date du 15 mars 1944. (Wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/Plan_Langevin-Wallon
Elaboré à la Libération (1945-1946) par une commission ministérielle présidée par Paul Langevin, physicien, puis, après la mort de ce dernier, par Henri Wallon, psychologue, élabore un plan qui avait pour but la démocratisation de l’école et l’égalité des chances. Il n’a jamais été appliqué mais il reste un des textes de référence en matière d’éducation.
 
Texte du plan Langevin-Wallon: http://www.vie-publique.fr/documents-vp/projet_langevin.shtml  https://escales.enfa.fr/wp-content/uploads/sites/7/2009/03/Plan-Langevin-Wallon.pdf



More on this subject:

Paul Langevin (1872-1946) & Henri Wallon (1879-1962) (Wikipédia)
1947, le plan Langevin-Wallon pour une école de justice et d’émancipation
Interdisciplinarités: Le blog de Paul-Eric Langevin, petit fils de Paul Langevin: Archives sur Paul Langevin

San Francisco Chronicle: Khan Academy founder wins 2018 Visionary of the Year award

Photo: Carlos Avila Gonzalez / The Chronicle – Image 2 of 17 Salman Khan reacts at his table after being awarded the San Francisco Chronicle VisionSF Visionary of the Year Award at the War Memorial Veterans Building in San Francisco, Calif., on Tuesday, March 27, 2018.
https://www.sfchronicle.com/visionsf/article/Khan-Academy-founder-wins-2018-Visionary-of-the-12786666.php
March 27, 2018 Updated: March 27, 2018 10:38pm
When Salman Khan began posting videos on YouTube more than a decade ago, the Silicon Valley entrepreneur had no idea of the celebrity he would gain, nor the impact he would have.
His online tutorials in math, with their encouraging counsel informed by degrees from Harvard and MIT, were made for friends and family struggling in school. But his audience quickly grew. Before long, Khan had quit his day job in finance to carry out a goal of delivering free Internet instruction to the world. His educational website was called Khan Academy.
On Tuesday night, Khan, 41, was presented the fourth annual Visionary of the Year Award, an honor announced by The San Francisco Chronicle at a gala at the War Memorial Veterans Building.
The award recognizes individuals who use their business savvy and entrepreneurship for social benefit. It carries a $25,000 grant from The Chronicle that can be applied to the cause of Khan’s choice.
Khan Academy today has more than 62 million registered users in nearly 200 countries. His voice, which still narrates many of the tutorials, is widely recognized, and students and parents often stop him on the street to thank him for providing an assist at school or work.
“As I tell everyone, this is just something I fell into,” he said as he accepted the award and recounted helping his cousin Nadia with her school work years ago.

On the same subject:
La Khan Academy débarque en langue française !
San Francisco Chronicle: Sal Khan creates online academy to educate anyone in world for free 

Jean-Louis Baudron: Cut-ups et collages: Dos tourné vers l’Infini & La chambre de l’Autodidacte

Le dos tourné vers l’Infini – Collage Jean-Louis Baudron


La Chambre de l’Autodidacte – Collage Jean-Louis Baudron

Jean-Louis Baudron: Cut-ups et collages: https://www.facebook.com/jeanlouis.baudron

Interzone Editions: L’Illustration 1925

Quelques tableaux tirés de l’Illustration 1925, pdf en ligne

 http://www.interzoneeditions.net/Illustration1925.pdf 

http://www.interzoneeditions.net/Illustration1925.pdf

Sous la tonnelle, par Cyprien BOULET

lundi 19 février 2018

Jean-Louis Baudron: Cut-ups & Collages: Sur ma route…

Les aléas de la route


Faire la route encore une fois II


Jean-Louis Baudron: Cut-ups & Collages Cut-ups et collages: https://www.facebook.com/jeanlouis.baudron

L'île logique / n°8 : regarder par dessus ses lunettes


Bonjour,
Bon, ça ne se fait pas, on ne souhaite pas la bonne année fin février, pour un peu on finirait même en avance pour l'année suivante...
Mais c'était le nouvel an Chinois vendredi soir...
Alors vu qu'en fait il n'y a pas de point de référence, je vous souhaite à tous un joyeux tour autour du Soleil !

De surcroît, L'île logique est heureuse de vous annoncer que :
- Nous proposons un nouveau spectacle, duo clownesque scientifique tout public : "Où ai-je ma tête ?" qui aborde les nouvelles découvertes sur le fonctionnement du cerveau, neurosciences et plasticité cérébrale au programme...
- Autre nouveauté : "Toi, émois", interventions/spectacle clownesque pour les tous petits (3 mois à trois ans) : sons, mouvements, boules, cubes, noir et lumière, animaux, durées...
- L'île logique organise aussi un stage "théâtre et sciences" orienté clown et maths, pour les enseignants, les clowns, et les autres !! Les 8 et 9 Juillet 2018 en Bretagne (14h de stage).
- Pour la rentrée prochaine ainsi qu'en début ou fin de semestre, nous proposons aux promos d'écoles d'ingénieur et aux universités, une création "intense" (24h sur 3 jours) d'un spectacle scientifique de et par les élèves. pour voir le programme autrement et souder le groupe !

Plusieurs interventions prévues en 2018 :
- 8 et 9 mars, près de Chambéry, ateliers théâtre et sciences et créations de saynètes avec des enseignants Européens (Erasmus), une classe de 6e, spectacle Pilouface en clôture.
- 19 mars : spectacle Pilouface à Vannes
- 5 et 6 avril, deux représentations de L'Affaire 3.14 près de Paris.
- 9 et 10 avril, ateliers théâtre et maths avec les sixièmes du collège de Plescop.
- 13 avril (à confirmer), 16 avril et 24 mai : spectacle "Un océan de plastique" (Quiberon, Lanester et Languidic), sur la pollution des océans...
- 31 mai spectacle clownesque "Dé-pensons !" sur la pensée critique
- 8 et 9 juillet, stage théâtre et sciences, clown et maths, en Bretagne...
- Du 20 au 23 octobre retrouvez L'île logique au congrès de l'APMEP
- 6 novembre, spectacle clownesque "Galois Poincaré mythes et maths" à Orléans.
Certains de ces spectacles ne sont pas ouverts au public, mais, à titre individuel, n'hésitez pas à me contacter si vous envisagez d'y venir !!

Enfin, à faire circuler sans modération :
- L'île logique co-organise la dixième édition du festival Clown hors Piste du 16 au 18 novembre prochain à Theix (56)
- Il nous reste encore des livres "A l'endroit de l'inversion", petit essai en clownologie mathématique (préfacé par Cédric Villani et Bertil Sylvander)
- Il nous reste des disponibilités pour la semaine des maths et la semaine de la science...
- Et puis, si vous connaissez des gens riches pour co-produire une série audiovisuelle burlesque mais rigoureuse sur les mathématiques n'hésitez pas...

N°8 : regarder par dessus ses lunettes...
Regarder par dessus ses lunettes c'est concéder quelque chose,
un brin désinvolte on octroie la trêve,
Je vous écoute mais je ne quitte pas mon ouvrage,
comme une générosité égoïste, tendre la main le poing fermé,
une concession à reculons, on donne en retenant,
oui mais non.
Regarder par dessus ses lunettes,
condescendance de vieux.
Vieux de l'ignorance,
prétention de savoir,
On voit sans voir,
Sans avoir,
sans ça voir
On fait à la fois les deux
on a quatre yeux,
Prétentieux...
prétend, cieux,
Dieux...
Pourtant c'est mignon, ce petit regard chargé, embrumé de pensées profondes, qui jaillit naïvement pour s'offrir
comme celui d'un bébé par dessus les barreaux de son parc.
On se livre aussi, mais seulement pour un instant, quand on regarde par dessus ses lunettes...
mais quand on regarde trop par dessus ses lunettes, ça bouche le nez !
et un nuage, c'est de l'eau qui vole...
Merci à chacun,
Bises et tendres salutations scientifiquement clownesques...

Cédric www.ilelogique.fr

François Darnaudet: Le Papyrus de Venise


LE PAPYRUS DE VENISE Format Kindle

Voici ma meilleur vente en numérique : environ 2 200 ventes sur Amazon à comparer avec les 1000 exemplaires de la version papier chez Nestiveqnen. C'est le livre qui a été le plus encensé et le plus conchié de mon oeuvrette. Mais j'ai adoré l'écrire, je m'en fous. Il y avait Venise, l'Atlantide, Lautréamont, Custer, un Minotaure etc. La moyenne de 3 étoiles est obtenue grâce à un grand nombre de 1 et de 5. Bref, c'est le seul de mes romans à avoir déclenché ces réactions aussi opposées. Mais 3200 ventes (2200 + 1000) à l'arrivée. Pour un roman fantastique et aussi disjoncté...
#Amazon

Quel lien mystérieux unit les chasseurs de dinosaures du dix-neuvième siècle, la mort du poète Lautréamont en plein siège de Paris, le massacre du lieutenant-colonel Custer près de Little Bighorn, la Dame d'Elche, l'effondrement du Campanile de Venise, le disque de Phaïstos, le philosophe Platon et Venise, l'immortelle Venise ?
"L'Atlantide !" répond un curieux personnage vivant sur l'île de Burano et qui dit s'être appelé Jacques Bergier dans une précédente vie.
La réédition en numérique du célèbre "Le papyrus de Venise".

Le papyrus de Venise Broché – 16 novembre 2006

Et la version papier... J'aime les deux illustrations. Celle du numérique par Elric Dufau est charmante et reposante. Celle de Pierre Massine en papier est plus tourmentée. Venise, ma chère Venise dans les deux couves.
#Amazon 



François Darnaudet https://www.facebook.com/francois.darnaudet

samedi 17 février 2018

Galerie Ecritures: exposition Jean Estaque

Jean ESTAQUE
A l’occasion du 100ème anniversaire de la mort d’Octave MIRBEAU, Jean ESTAQUE lui rend hommage en mettant en correspondance des textes, des illustrations de journaux d’époque, des œuvres des artistes soutenu par l’auteur et des travaux de Jean ESTAQUE mettant en valeur des textes significatifs de l’auteur.
Exposition du 17 février au 21 mai 2018
Vernissage le 17 février à partir de 10 h 30
Galerie ECRITURES
1, rue Pierre Petit 03100 MONTLUCON
de 15 h à 18 h du mardi au samedi et sur RDV
Hommage à
OCTAVE MIRBEAU

Octave Mirbeau, né le 16 février 1848 à Trévières (Calvados) et mort le 16 février 1917 à Paris, est un écrivain, critique d’art et journaliste français. Il connut une célébrité européenne et de grands succès populaires, tout en étant également apprécié et reconnu par les avant-gardes littéraires et artistiques, ce qui n’est pas commun.
Journaliste influent et fort bien rémunéré, critique d’art défenseur des avant-gardes, pamphlétaire redouté, Octave Mirbeau est aussi un romancier novateur, qui a contribué à l’évolution du genre romanesque, et un dramaturge, à la fois classique et moderne, qui a triomphé sur toutes les grandes scènes du monde. Mais, après sa mort, il traverse pendant un demi-siècle une période de purgatoire : il est visiblement trop dérangeant pour la classe dirigeante, tant sur le plan littéraire et esthétique que sur le plan politique et social.
Littérairement incorrect, il est inclassable, il fait fi des étiquettes, des théories et des écoles, et il étend à tous les genres littéraires sa contestation radicale des institutions culturelles ; également politiquement incorrect, farouchement individualiste et libertaire, il incarne une figure d’intellectuel critique, potentiellement subversif et « irrécupérable », selon l’expression de Jean-Paul Sartre dans Les Mains sales.
Parallèlement, en tant que critique d’art influent et doté d’une espèce de prescience, il pourfend l’art académique des Édouard Detaille, Jean-Louis-Ernest Meissonier, Alexandre Cabanel et William Bouguereau, il tourne en ridicule le système des Salons, ces « bazars à treize sous », ces « grandes foires aux médiocrités grouillantes et décorées », et il bataille pour les grands artistes novateurs, longtemps moqués et méconnus, parce que les sociétés, selon lui, ne sauraient tolérer le génie : « Tout l’effort des collectivités tend à faire disparaître de l’humanité l’homme de génie, parce qu’elles ne permettent pas qu’un homme puisse dépasser de la tête un autre homme, et qu’elles ont décidé que toute supériorité, dans n’importe quel ordre, est, sinon un crime, du moins une monstruosité, quelque chose d’absolument anti-social, un ferment d’anarchie. Honte et mort à celui dont la taille est trop haute ! »
Mirbeau se fait donc le chantre attitré d’Auguste Rodin, de Claude Monet et de Camille Pissarro ; il est l’admirateur de Paul Cézanne, d’Edgar Degas et d’Auguste Renoir, le défenseur d’Eugène Carrière, de Paul Gauguin — qui, grâce à ses articles élogieux, en février 1891, peut payer son voyage à Tahiti —, de Félix Vallotton, d’Édouard Vuillard et de Pierre Bonnard, le découvreur de Maxime Maufra, de Constantin Meunier, de Vincent van Gogh, de Camille Claudel, dont il proclame à trois reprises le « génie », d’Aristide Maillol et de Maurice Utrillo. Ses articles sur l’art ont été recueillis dans les deux gros volumes de ses Combats esthétiques, parus à la Librairie Séguier en 1993.
Ardent défenseur et collectionneur de l’art de son temps
« […] comme il sut choisir toujours les pièces les plus franches, les plus aiguës, les plus révélatrices, nul ensemble réuni par aucun amateur n’a encore offert une image aussi caractéristique de l’effort contemporain. » (préface anonyme du catalogue de la vente de sa collection).
Afin de pouvoir transformer la villa de Triel-sur-Seine en un lieu de villégiature pour les littérateurs et artistes « maltraités par le sort », sa veuve dut vendre cette importante collection de Tableaux, aquarelles, pastels et dessins, par Paul Cézanne (13 œuvres, dont deux autoportraits), Bonnard, Cross, Daumier, Paul Gauguin, Vincent van Gogh (2 œuvres, dont Le Père Tanguy, 1887), Claude Monet, Berthe Morisot, Camille Pissarro, Renoir, Rodin (23 dessins), K.-V. Roussel, Seurat, Signac, Utrillo, Félix Vallotton (M. Thadée Natanson, 1897), Valtat, Vuillard, et des sculptures par Camille Claudel (un plâtre), Aristide Maillol (10 plâtres, terres cuites, bois et bronzes) et Rodin (11 plâtres, marbres et bronzes, dont le buste de Victor Hugo et celui de l’écrivain, qui peut être celui reproduit plus bas), fut mise aux enchères publiques, le 24 février 1919, à la galerie Durand-Ruel, 16, rue Laffitte, à Paris.
Mirbeau n’a jamais été oublié et n’a jamais cessé d’être publié, mais on l’a souvent mal lu, à travers de trompeuses grilles de lecture (par exemple, nombre de critiques et d’historiens de la littérature l’ont embrigadé bien malgré lui parmi les naturalistes), ou bien on a voulu voir dans plusieurs de ses romans des œuvres érotiques, comme en témoignent nombre de couvertures de ses innombrables traductions. On a aussi eu fâcheusement tendance à réduire son immense production aux trois titres les plus emblématiques de son œuvre littéraire.
Politiquement incorrect, socialement irrécupérable et littérairement inclassable, il a traversé, après sa mort, une longue période d’incompréhension de la part des auteurs de manuels et d’histoires littéraires ; et le faux « Testament politique », rédigé par Gustave Hervé et publié cinq jours après sa mort par sa veuve abusive, Alice Regnault, a contribué à brouiller durablement son image.
Fondée à Angers le 28 novembre 1993 et présidée par Pierre Michel, professeur agrégé et docteur-ès-lettres, biographe et éditeur de Mirbeau, la Société Octave Mirbeau a pour objectif de contribuer à la connaissance de la vie, des combats et de l’œuvre du grand écrivain normand par tous les moyens à sa disposition. Heureusement, depuis vingt ans, grâce au développement des études mirbelliennes et de (parution de sa biographie, nombreuses découvertes de textes insoupçonnés, publication de très nombreux inédits, fondation de la Société Octave Mirbeau, création des Cahiers Octave Mirbeau, organisation de nombreux colloques internationaux et interdisciplinaires (sept entre 1991 et 2007), constitution d’un Fonds Octave Mirbeau à la Bibliothèque Universitaire d’Angers, ouverture de deux sites web consacrés à Mirbeau, mise en ligne de la plus grande partie de ses écrits), on le découvre sous un jour nouveau, on le lit sans idées préconçues ni étiquettes réductrices, on publie la totalité de son œuvre, dont des pans entiers étaient méconnus ou ignorés, voire totalement insoupçonnés (ses romans écrits comme nègre, par exemple), et on commence tardivement à prendre la mesure de son tempérament d’exception, de son originalité d’écrivain et du rôle éminent qu’il a joué sur la scène politique, littéraire et artistique de la Belle Époque, ainsi que dans l’évolution des genres littéraires.
À voir : http://www.mirbeau.org/liens.html
Galerie ECRITURES 1 rue Pierre Petit 03 100 MONTLUCON
http://www.koifaire.com/auvergne/galerie,ecritures-15609.html
facebook  http://www.facebook.com/galerie.ecritures

jeudi 1 février 2018

Galerie Didier Devillez: Vernissage exposition Arié Mandelbaum


 

Didier Devillez
a le plaisir de vous convier
au vernissage de l’exposition

ARIÉ MANDELBAUM
Généalogie(s)
le samedi 3 février 2018
de 16 à 19h

GALERIE DIDIER DEVILLEZ
53 rue Emmanuel Van Driessche
1050 Bruxelles (Belgique)
Tél./Fax +32 (0)475 931 935
devillez@skynet.be http://www.galeriedidierdevillez.be/

Jean-Louis Baudron: Cut-ups et Collages: Un Rêve Plein de Soucis


Cut-ups et collages: https://www.facebook.com/jeanlouis.baudron

Galerie Ecritures: Décrochage chorégraphique, Bruno Danjoux

 
La galerie Ecritures, Bruno Danjoux, artiste peintre, danseur et chorégraphe, et l'Association de danse contemporaine Kadansé
Présentent
HAPPENING DANSE à la galerie Ecritures

 Le samedi 10 février 2018 à 18h

Bruno Danjoux, après une expo en 2010, puis en 2014, revient à la galerie Ecritures pour une nouvelle exposition « Ecouter la Lumière ». Dans ce cadre, il a animé un stage de danse contemporaine avec l’association Kadansé : « J’avais envie lors de ce stage en lien avec l’exposition Ecouter la lumière, de travailler sur ce que j’appelle les volumes porteurs de la présence. Qui danse quand je danse ? Quel est le monde que je porte en moi et que je donne à voir ? Comment retrouver cette clarté antécédente qui m’habite et qui coud le monde ensemble ; la pesanteur et la légèreté, l’intelligence et l’ignorance, le spirituel et le matériel … ? »

Le Samedi 10 février à 18 heures, l’association Kadansé proposera un « décrochage chorégraphique » dans l’espace de l’exposition, 1 rue Pierre-Petit dans le vieux Montluçon. L’occasion de transposer des petites formes (solo, duo, trio…), accompagné par le musicien : Laurent Hery. Entrée libre.

Galerie Ecritures, 1, rue Pierre Petit, 03100 Montluçon
https://www.facebook.com/Ecritures.Montlucon/

samedi 27 janvier 2018

San Francisco Chronicle: Sal Khan creates online academy to educate anyone in world for free


 Photo: Peter DaSilva - Salman Khan founded the nonprofit online Khan Academy to educate anyone in the world for free.[/caption]

https://www.sfchronicle.com/visionsf/article/Sal-Khan-creates-online-academy-to-educate-anyone-12511884.php

Sal Khan has interesting ideas about what constitutes riveting dinner conversation.
At the moment, he’s partial to “mind-blowing” similarities between Greek, Latin, Germanic languages and ancient Sanskrit as well as the fact that Iran and Ireland are the only countries with names that mean “land of the Aryans.”
“That’s still my favorite thing to share in conversations,” said the founder of Khan Academy, a free, online learning platform serving 15 million people a month. “The other thing is you can get hypothermia (and die) in 80-degree water.”
Khan smiled.
“I’m a nerd,” said Khan, who is a nominee for the 2018 Visionary of the Year award sponsored by The Chronicle. The winner of the award will receive a $25,000 grant that can be applied to the cause of his or her choice.
In Silicon Valley, nerds like Khan — with companies whose users number in the many millions — are often billionaires. While Khan isn’t poor, he falls well short for any list featuring big-money moguls in tech.
He probably could have been rich off the idea, but when he came up with the vision for Khan Academy, he wanted it to be free.
The mission — a free, world-class education to anyone, anywhere.
That sole mission of the company, unchanged since he founded it in 2008, is plastered on the Khan Academy website as well as the walls of his Mountain View headquarters.

Read more in the site of SFC

KhanAcademyFrancophone



Salman Khan annonce la sortie de la Khan Academy en français
 
51 038 vues il y a 3 ans
 
Khan Academy est une plate forme interactive qui propose une éducation de qualité, gratuite, pour tous, partout dans le monde en mettant à disposition des milliers de vidéos et exercices.
Rendez-vous sur : http://fr.khanacademy.org Vidéo sous licence CC-BY-SA.
 

Jean-Louis Baudron: Cut-ups & collages: Nager dans la paperasse


Cut-ups et collages: https://www.facebook.com/jeanlouis.baudron

dimanche 14 janvier 2018

José Altimiras, Etienne Rouziès: UN TICKET POUR UN TRAM

VOIX éditions

 

 José a encore sévi, à travers cette BD dans laquelle il nous fait voyager à bord du tram dans le Perpignan de la deuxième moitié du XXème siècle. Ce circuit touristique est commenté, sous la plume d'Etienne Rouziès, par deux voyageurs dont je me garderai de vous dévoiler l'identité. Vous la découvrirez à travers cet album, publié par Richard Meier chez Voix Editions .
 
D'autres BD de José Altimiras chez Interzone Editions:
 Le Taxidermiste (versions française, anglaise et néerlandaise), textes de François Darnaudet, adapté du roman Le Taxidermiste (François Darnaudet & Thierry Daurel),
- Central Hôtel, texte de Guy Marcenac, d'après le roman Les  Clients du Central Hôtel, d'André Héléna.
 
I. Aubert-Baudron
 
Un ticket pour un tram – José Altimiras, Etienne Rouziès
Un ticket pour un tram – Quatrième de couverture

Pique-nique de Dove Perspicacius

PIQUE-NIQUE EN L’HONNEUR DU SOLEIL :Les Amis de Lizères, avec le soutien de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, a le plaisir de vous inviter au pique-nique présenté par l’artiste Dove Perspicacius, en clôture de sa résidence réalisée à Lizières.
Dimanche 4 février de 11h00 à 17h00
Nous sommes ravis de vous présenter l’artiste Claire Wallois, invitée en résidence à Lizières au début de l’année 2017. Diplomée de l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg en 2013, Claire Wallois forme Dove Perspicacius en 2010, en collaboration avec Colombe Ferté-Fogel.
L’idée est d’explorer une façon mythique de vivre le monde, transfigurer les évènements sur une échelle épique. Chacun vit, parfois plusieurs fois, une apocalypse ou une résurrection. Etre Dalila coupant les cheveux de Samson en tondant sa pelouse enrichit et intensifie un acte anodin. Il s’agit d’accepter la valeur de ce mode d’interprétation de la réalité partagé par tous. Il n’entre pas en conflit avec le rationnel. Cette réalité augmentée – où les plans du vécu et du sacré sont en connexion permanente – est la matière première à laquelle elle donne forme.
Le travail de Dove Perspicacius est conduit par une certaine idée du rôle de l’art : c’est la réalisation de l’idéal. Par leur puissance ou leur ressemblance à des archétypes, certains évènements (de notre vie ou de celle de nos proches) se relient d’emblée à la sphère du mythe. Elle les a commémorés en peintures, en broderies, en statuettes… Ces objets ont été regroupés dans des autels pour former un grand récit. L’utilisation de formes empruntées au sacré – des figures et des codes esthétiques- transfère à ces objets un pouvoir divin. Il ne s’agit pas de croyances, mais plutôt d’une conception qui invite à la célébration.
Au programme 
Ce pique-nique, tout comme l’oeuvre de Dove Perspicacius célèbrera tout particulièrement l’Eté et le Soleil car «Quand les jours ressemblent aux nuits, sans éclaircie à espérer, qui peut croire que l’été nous reviendra? ». En attendant cette période de fête et d’aventures rendons lui hommage ensemble.
Réjouissances gustatives, ateliers participatifs et activités artistiques spécialement conçues pour l’occasion.
Informations et réservations par ici.
RETOUR SUR LE BANQUET #1
(10 janvier 2018 à La Colonie, Paris)

 
Un grand merci à tous ceux qui sont venus écouter, échanger, débattre, voir, et « ce nourrir » lors du premier Banquet philosophique de Lizières qui s’est tenu à La Colonie, à Paris.
Ce Banquet#1 réunissait notamment Béatrice Josse, directrice du centre d’art Le Magasin à Grenoble, Philippe Gasnier, psychiatre, Valérie Le Huche, fondatrice de l’Art du mouvement, et Ramuntcho Matta, artiste pluridisciplinaire et fondateur de Lizières.
Il a également été l’occasion de vous présenter la revue Nourrir (Ce Nourrir). Pour plus d’informations sur la revue, n’hésitez pas à nous solliciter.
Ce fut un moment enrichissant, nourrissant et convivial que nous espérons avoir autant apprécié que vous !
(Ci-dessus, l’espace réservé au Banquet#1 à La Colonie, avant l’arrivée des invités)
SOUTENEZ LIZIÈRES !
En adhérent ou en devenant partenaire.En tant qu’adhérent, vous pouvez assister aux événements organisés par Les Amis de Lizières : pique-niques, expositions, spectacles…L’action de Amis de Lizières est avant tout la promotion des arts et des cultures. d´infos
Informations pratiques 

 LIZIÈRES, Centre de Cultures et de Ressources
11 Allée du Comte de Lostanges 02400 Épaux-Bézu
contact@lizieres.org / Tél: 09 51 07 13 74
www.lizieres.org

I. Aubert-Baudron: A. Korzybski: Science and Sanity: mise à jour de traductions

Les chapitres suivants de Science and Sanity ont été complétés et mis à jour dans La sémantique générale pour tous :

A. Korzybski, livres et traductions :

© I. Aubert-Baudron

Galerie Didier Devillez: Focus 01/2018 – Broderie Bushong Kuba

Broderie Bushong Kuba
!!! Hommage à Paul Klee !!!
Textile, 90 x 73 cm
Congo
GALERIE DIDIER DEVILLEZ
53 rue Emmanuel Van Driessche
1050 Bruxelles (Belgique)
Tél./Fax +32 (0)475 931 935

devillez@skynet.be
galeriedidierdevillez.be
tribal-collection.com

A D Winans: Charles Bukovski ve Yeraltı Devrimi

 

 
The Turkish translation of my book TheHoly Grail: Charles Bukokwski and the Second Coming Revolution is completed and will shortly see publication. The book is 296 pages
(in Turkish only) and will be published in an edition of 2000 copies. Over the last ten years, 20 poems of mine (and an essay on the San Francisco Beat Scene) have been published in Turkey. The publisher, translator and I will be working on a compilation of my poems next year and I’m hoping for a bilingual edition. Very pleased to have a book of mine done is this large an edition.
 A D Winans

samedi 13 janvier 2018

AD Winans: On My 82nd Birthday


Today I turn 82 and am making some early decisions in regard to poetry. I have been writing and publishing poetry for 55 years and as I have often said, “My poetry and my life are one and the same, they can’t be separated. With this said, I am making some decisions regarding poetry in 2018 and beyond.
I have given countless poetry readings over the many decades, but beginning this year I plan on giving just one paid reading a year.
It has become harder getting to poetry readings of others and I don’t drive at night anymore, so to my friends, do not feel slighted if I am not at a poetry reading you are giving. I may make an occasional exception if the reading is during the day and not far from where I live.
I’ll be primarily submitting work to a handful of print journals that I have a long-standing relationship with although I am always open to sending a poem when asked for one.
As many of you know, I had a bilingual book of poems published in Germany in December 2017 as well as a book on Charles Bukowski published in Turkey. I just completed a book of Selected Poems that will be published in Turkey next year.
For the remainder of the year I’ll be putting together a book of love poems for publication in the UK and concentrating on the last of the Crazy John Poems series.   This will give me 65 published books and chapbooks of poetry and prose. This is my last planned book.   I may still write an occasional poem when inspired to do so, but have published everything I want to publish in book form.
The exception is compilation of works already done for publication by my friends in Turkey, Germany, and the UK.
I never expected to live this long. It has been a wild and rewarding ride. The noted authors and musicians I have met are amazing and the number of loyal friends I have is deeply appreciated.
In friendship for 2018 and beyond.
A.D. Winans
https://www.facebook.com/AD.Winans
http://www.adwinans.com/
https://www.emptymirrorbooks.com/beat/winans